Prevention morsure : zoom sur les ateliers d’apprentissage canin


Le meilleur animal de compagnie des humains, en l’occurrence des Français, c’est le chien. Ceci s’explique par la loyauté, l’amitié, l’affection et la fidélité que témoigne cet animal vis-à-vis de son propriétaire et de la maisonnée. Cependant, il arrive souvent que ce meilleur ami devienne source de problème, du fait de ses morsures sur les enfants surtout. Pour pallier cette situation très traumatisante, il existe heureusement des ateliers d’apprentissage au décodage canin.

Pourquoi faire la prévention aux risques de morsure canine ?

Dans une maison, nombreuses sont les situations qui interviennent dans le quotidien des habitants et qui mettent en péril la quiétude de tous. Après les brûlures et les asphyxies, les morsures de chiens sont le troisième accident le plus fréquent. Et c’est le domaine de ASBL de prévention morsure.

Il s’agit d’une situation à laquelle s’exposent souvent les maisons où un chien ou des chiens sont adoptés. En effet, selon une étude menée à ce sujet, environ 22 mille cas d’accidents de morsure canine sont enregistrés chaque année en France.

La majorité de ces accidents sont causés par un chien de famille ou un chien du voisinage ou de l’entourage de la victime. Et parlant justement de victime, les enfants sont les principales cibles des morsures canines.

En plus du pied, des jambes et des bras, la partie du corps la plus exposée est le visage. Les recherches ont prouvé que 60 % des blessures liées à un accident de morsure de chien atteignent le visage.

À qui est destinée la prévention morsure de chien ?

Retenez d’abord que les blessures dues à une morsure de chien ne sont pas à prendre à la légère. Puisque la victime peut, le cas échéant, présenter des séquelles physiques et psychologiques.

Le nombre de chiens en France est estimé à 7,3 millions, ce qui justifie largement l’amour des Français pour cet animal. Ceci étant, personne n’est épargné par cette prévention. Puisque les enfants sont les plus proches des chiens, ils sont donc les premiers concernés.
L’objectif est de leur fournir les notions essentielles pour parvenir à décoder le langage canin.

En effet, la majorité des enfants dont l’âge est compris entre 3 et 5 ans n’arrivent pas distinguer un chien heureux d’un chien stressé.
Ce qui constitue un énorme risque, puisque l’animal n’a pas les mêmes comportements dans ces états. Stressé, il peut mordre à la moindre tentative d’attouchement. D’où l’importance des ateliers de décodage canin.

Comment se déroulent les ateliers de prévention ?

Il faut préciser que si les risques d’accident par morsure de chien sont estimés à 60 %, l’apprentissage au décodage canin les réduit à 17 %. Il s’agit de séances qui s’organisent en petits groupes de 4 enfants.
Elles sont exécutées suivant un programme éducatif ou une méthode appelée PECCRAM. Par définition, il s’agit du programme de sensibilisation aux chiens et aux risques de morsure.

Ce programme est enseigné, par des professionnels dans des écoles, centres de loisirs, magasins animaliers, médiathèques, associations et particuliers. Ce, pour aider les humains à maîtriser le chien et ses comportements afin de savoir les gestes à adopter pour éviter les morsures.

Articles similaires